Pour quoi?

ciel-f permettra quatre avancées fondamentales pour la linguistique française et la linguistique générale:

  • procéder à des analyses comparées de formes linguistiques en variation et d’usages situés, de ressources linguistiques mobilisées dans des séquences interactionnelles;
  • enrichir les corpus oraux en situation écologique et les mettre à la disposition de la communauté scientifique, grâce à un protocole de recueil de données innovant,
    Exigences analytiques pour l’enregistrement de la parole-en-interaction (V3.0.2)
  • développer une linguistique outillée de corpus grâce à une banque de données permettant l’archivage et l’exploitation informatique des corpus oraux;
  • réélaborer, sur la base d’un très vaste échantillon de données, la réflexion sur des concepts aussi fondamentaux que variation ou langue en interaction.

Exemples d’enregistrements à Médéa (ALG), Lyon (F), Yaoundé (CAM).


Exemple de requête dans la banque de données via l'interface [moca].